Vitrage & acoustique

lundi, 21 janvier 2013 09:17
Vitrage & acoustique

Selon la loi de masse, plus un produit est lourd et mieux il isole, certes et cela les fabricants l'ont bien compris, d'où la nécessité d'utiliser des verres épais pour mieux isoler phoniquement,cependant un paramètre important est à prendre en compte, plus le vitrage est lourd plus le châssis qui le supporte doit l'être.

À l'heure où la facilité de pose est une préoccupation principale, un problème s'est donc posé.Il faut aussi tenir compte du fait que si l'on confronte les spectres de verres de 4, 8 et 12mm, on s'aperçoit que chacun baisse en performance lorsqu'il atteint sa fréquence critique, fréquence correspondant à la fréquence de résonance naturelle du produit, pour éviter d'atteindre cette fréquence critique, on combine différentes épaisseurs de verres dans un vitrage isolant, de cette façon lorsqu'un verre atteint sa fréquence critique, l'autre ne l'atteint pas et continue d'atténuer le son.En réponse à cette problématique les fabricants assemblent donc un verre feuilleté, un intercalaire PVB acoustique et un autre verre, thermique par exemple de moindre épaisseur.Un gain de performance donc, de complémentarité entre isolation acoustique et thermique et surtout de poids...